This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

17.04.2019 Scott Johnson

Comment devenir un parfait artiste portraitiste de mariage

Scott Johnson

Scott Johnson FBIPP FSWPP, est un maître photographe internationalement reconnu et récompensé. Il est installé dans l’Essex au Royaume-Uni et photographie des mariages en Europe et aux États-Unis. Energique et avenant, Scott parcourt le monde en tant que formateur et mentor.

Il est l’un des 19 photographes de mariage, depuis 1901, à avoir obtenu une bourse en photographie de mariage du « British Institute of Professional Photographers » (BIPP), et l’un des rares à avoir obtenu une bourse dans deux domaines distincts, la seconde concernant la photographie documentaire. Son reportage sur le camp d’Auschwitz en Pologne a reçu des éloges du monde entier. Il est également membre de la « Society of Wedding and Portrait Photographers » (SWPP). Ancien lauréat de l’album « MPA Wedding » de l’année (2015 & 2016), il a reçu le titre de « Master Photographer » (Maître Photographe) du SWPP en 2018, et a remporté le prix de « La photo de mariage de l’année » du Guide des Photographes.

1. La lumière

Ma principale motivation est d’atteindre la légèreté. Lorsque la lumière est bonne, en tant que créateurs d’images, nous pouvons tout rendre possible. Mais le secret réside dans la manière de l’utiliser au mieux. Je suis certain que, tout comme moi, votre esprit et votre regard sont toujours en éveil, à la recherche de lumières particulières que ce soit dans la chambre nuptiale ou dans n’importe quel autre endroit. Principal conseil : éteignez les lumières, puis cherchez les zones de lumière naturelle et utilisez-les à votre avantage pour livrer une image unique que personne d’autre ne saurait faire.

2. Le temps

Accordez-vous toujours du temps. Je sais, le jour du mariage, les mariés ont un emploi du temps serré, et qu’il n’est pas souhaitable de fâcher le chef parce que sa soupe refroidit. Mais il faut toujours avoir en mémoire que les 20 minutes consacrées à la photo le jour du mariage permettent de créer des portraits intemporels que les générations futures regarderont en s’exclamant : « waouh ! comme vous étiez beaux ! »

3. La pose

C’est un mot désuet, mais pourquoi ne pas utiliser l’expression « mise en scène » ? Il convient de faire correspondre la pose des sujets à la lumière : l’une doit compléter l’autre. Maîtrisez cet aspect et vous irez très loin. Commencez par la position des pieds, créez la pose en partant des pieds puis remontez vers le haut. Le reste du corps suivra. Si la position des pieds est « fausse », toute l’attitude corporelle paraîtra bizarre.

4. Le lieu

Commencez toujours par la lumière. Toujours ! Cependant, parfois, l’emplacement l’emporte sur la lumière. Combien d’entre vous ont dû faire face à : « Oh, j’adorerais une photo de la mariée ici » ! Mon conseil serait de faire l’image… mais en attendant que la lumière soit parfaite. Expliquez alors vos raisons : « Oui, mais pas maintenant ! Dans deux heures, je viendrai te chercher pendant le repas, la lumière arrivera de cet angle et ce sera parfait. » Ils vont t’adorer !

La tendance actuelle portant à la photographie de mariage documentaire se développe, et certains photographes de talent la pratiquent mieux que moi. Mais j’imagine qu’il y aura toujours une demande pour des photographies de mariage intemporelles, classiques et élégantes.

CATEGORIES