This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

28.02.2020 Carl Hare

Quelques conseils pour la macrophotographie

Carl Hare

Carl Hare est un photographe anglais indépendant basé dans le Hampshire, grand spécialiste des appareils Fujifilm. Il  a commencé en tant que photographe de mariage et d’événements. Il a depuis étendu ses compétences photographiques à d’autres styles. Carl adore partager sa passion pour la photographie. Depuis 2014, il donne des cours et anime des ateliers consacrés à différents genres photographiques. Il est tout aussi à l’aise en studio pour enseigner les techniques d’éclairage que pour photographier des paysages ou des animaux sauvages en plein hiver arctique. Carl a travaillé avec du matériel Nikon jusqu’à ce qu’il décide en 2012  de passer aux appareils et objectifs Fujifilm de la série X, puis au système GFX en 2017.

Photographier de petits objets est parfois un peu difficile. Beaucoup de photographes aiment prendre des photos en gros plan – ou en macro – et l’arrivée du printemps suscite un vif intérêt pour cette pratique car c’est la période d’éclosion des fleurs. Vous voulez vous essayer ? Suivez les conseils de Carl Hare et vous réussirez bientôt !

1) Vous n’aurez pas besoin d’un objectif macro pour commencer

Si vous voulez essayer la macrophotographie sans pour autant vous acheter un objectif macro, commencez par utiliser des tubes allonge. Ils sont très économiques pour débuter. Montés entre l’arrière de l’objectif et le boîtier, ces tubes éloignent l’objectif du plan de mise au point. Cela réduit la distance minimale de mise au point de votre objectif et vous permet de vous rapprocher du sujet.

Fujifilm produit les tubes allonge MCEX-11 de 11 mm et MCEX-16 de 16 mm pour la série X et les tubes MCEX-18G WR de 18 mm et MCEX-45G WR de 45 mm pour le système GFX. La valeur indique la distance de l’objectif à l’appareil. Plus la distance est grande, plus l’objectif peut se rapprocher du sujet. Lorsque ces tubes sont utilisés avec les objectifs FUJINON, les capacités de mise au point et d’exposition automatiques sont conservées, ce qui facilite grandement la vie.

Ces photos montrent ce qu’il est possible de réaliser avec l’objectif WR XF16mmF2.8 R seul et lorsqu’il est associé aux bagues allonges de 11 mm et 16 mm.

FUJIFILM X-T2 + XF16-80mmF4 R OIS WR - F10, ISO 200, 1.2 sec - avec bague allonge macro MCEX-16

FUJIFILM X-T2 + XF16-80mmF4 R OIS WR - F10, ISO 200, 0.8 sec

2) Ne photographiez pas avec un objectif macro à pleine ouverture

Plus vous grossissez votre sujet, plus la zone de netteté diminue. Ainsi, pour obtenir une plus grande zone nette de l’objet mis au point, vous devez éviter d’utiliser les grandes ouvertures. Choisissez des valeurs entre F5,6 et F11.

L’utilisation de ces valeurs de diaphragme crée quelques difficultés supplémentaires ; vous allez devoir utiliser une vitesse d’obturation plus lente ou une sensibilité ISO plus élevée pour obtenir une exposition correcte, mais ce compromis en vaut la peine !

FUJIFILM X-H1 + XF80mmF2.8 - F22, ISO 200, 1/250 sec

3 ) Utilisez un petit trépied, un éclairage d’appoint et un déclencheur à distance

Comme nous l’avons vu plus haut, la fermeture du diaphragme entraîne généralement la nécessité d’utiliser une vitesse d’obturation plus lente ou une sensibilité ISO plus élevée. Mais il existe une alternative : l’utilisation d’accessoires supplémentaires. J’ai toujours avec moi quelques petites lampes LED pour apporter de la lumière, et je place mon appareil photo sur un trépied, ce qui réduit les risques de vibration lorsqu’on utilise une vitesse d’obturation plus lente.

Un déclencheur à distance tel le FUJIFILM RR-90 ou le RR-100 aidera également. Il permet de déclencher sans toucher l’appareil, ce qui limite les risques de mouvement altérant les prises de vues.

4) Pour les sujets statiques, essayez le bracketing focus

Le bracketing de mise au point est disponible sur certains appareils photo FUJIFILM. Il permet de prendre une série de photos pour lesquelles l’objectif déplace automatiquement la mise au point de manière progressive. L’utilisation d’un logiciel spécifique permet d’empiler toutes les photos et de créer une image finale très nette de l’avant à l’arrière du sujet.

5) Pour photographier les fleurs, utilisez un vaporisateur d’eau

Les fleurs sont des sujets intéressants en soi. Si vous voulez leur donner un intérêt supplémentaire, quelques gouttes d’eau peuvent faire la différence ! Pensez à photographier la fleur sèche avant de la mouiller, afin de pouvoir choisir la meilleure des deux versions.

FUJIFILM X-H1 + XF80mmF2.8 - F14, ISO 200, 1/200 sec

6) Essayez l’abstraction et jouez avec des angles différents

Il n’est pas toujours nécessaire de chercher des sujets originaux. Essayez les objets du quotidien pour les transformer en œuvres d’art. Si vous utilisez un appareil photo de la série X avec un écran inclinable, essayez de trouver des angles originaux et recherchez l’image la plus abstraite. N’hésitez pas à essayer des effets d’éclairage pour créer une approche différente.

FUJIFILM X-T3 + XF16-55mmF2.8 - F5.6, ISO 1600, 1/320 sec - avec une bague allonge macro MCEX-11

Et saviez-vous qu’il est possible de réaliser de très beaux portraits avec un objectif macro ?

FUJIFILM X-T3 + XF16-55mmF2.8 - F3.2, ISO 400, 1/250 sec