This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

26.06.2019

Profitez de la lumière de la fenêtre pour éclairer un portrait

Nul besoin d’éclairage de studio onéreux ou de fond photo encombrant pour réaliser de superbes portraits. Vous pouvez utiliser la lumière du jour provenant d’une fenêtre. Découvrez comment…

L’éclairage est souvent ce qui distingue un portrait convenable d’une véritable oeuvre d’art. Le moindre ajustement de la direction ou de la douceur d’une source de lumière peut transformer le visage de votre sujet et vous permettre de réaliser un portrait intéressant. Les photographes professionnels opèrent généralement dans des studio équipés de flashes puissants installés à demeure et dotés de toutes sortes d’accessoires pour régler la lumière – mais il y a d’autres solutions.

Si vous n’avez pas la chance de posséder un immense studio photo avec un haut plafond et une collection de fonds photo adaptés, vous serez heureux d’apprendre qu’il est possible de réaliser de superbes portraits éclairés de la simple lumière d’une fenêtre et, peut-être, d’un réflecteur. Plusieurs endroits dans une maison peuvent convenir. Voici quelques conseils pour débuter.

Choisissez  la bonne fenêtre

N’importe quelle fenêtre peut devenir une bonne source de lumière s’il y a assez d’espace pour installer votre sujet. Il est important qu’il ne soit pas éclairé par la lumière directe du soleil, souvent trop forte pour un portrait. La lumière indirecte, diffuse, est bien meilleure.

Ainsi, une fenêtre orientée vers le nord est souvent la meilleure solution, car le soleil n’y entrera pas directement. Vous obtiendrez le même effet avec une fenêtre orientée à l’ouest le matin ou à l’est l’après-midi. Bien sûr, par temps nuageux, vous pouvez choisir n’importe quelle fenêtre.

Installez votre sujet

Installez votre sujet, assis ou debout, à côté de la fenêtre, de façon à ce qu’il soit éclairé de côté. Si votre fenêtre est basse, faites-le asseoir. Si elle est plus en hauteur, il pourra peut-être rester debout. Évitez les situations où la lumière tomberait sur le corps et non sur le visage.

La distance entre la fenêtre et le sujet est également importante. Plus le sujet sera proche de la fenêtre et plus la lumière sera “dure”. Cela a une incidence sur le contraste du visage : le visage d’une personne assise près de la fenêtre sera beaucoup plus clair d’un côté que de l’autre.

Cela ne signifie pas que le contraste soit à bannir – il peut convenir dans certaines circonstances. Il faut aussi avoir à l’esprit que lorsque le sujet s’éloigne de la source de lumière (la fenêtre en l’occurrence) il peut devenir trop sombre pour réaliser une bonne image.

Utilisez un réflecteur

Si le profil plongé dans l’ombre du visage de votre sujet semble un peu trop sombre, vous pouvez l’éclairer grâce à un réflecteur. Installez-le le plus près possible, sans le faire rentrer dans le champ de visée.

Il existe d’excellents réflecteurs spécialement conçus à cet effet et se repliant dans un étui. Mais vous pouvez aussi en fabriquer un à partir d’une feuille de carton blanc ou du papier aluminium argenté.

Les réglages de l’appareil photo

Vous privilégierez les photos prises avec une grande ouverture de diaphragme car la lumière à côté d’une fenêtre n’est pas toujours assez forte. F2.8, ou moins encore, est conseillé. Il est préférable de choisir le mode priorité à l’ouverture. L’appareil choisira la vitesse d’obturation automatiquement si la lumière extérieure change. Choisissez une sensibilité ISO suffisante pour  bénéficier d’une vitesse d’obturation d’au moins 1/125sec.

 Il est également important de se préoccuper de la balance des blancs : si le réglage de la balance des blancs automatique (AWB) n’est plus pertinent en raison des conditions de prise de vue, choisissez le préréglage « lumière du jour », proposant des résultats plus réguliers. Plusieurs modes de simulation de film de votre appareil photo FUJIFILM sont superbes et intéressants pour ce genre de travail. Essayez le PRO Neg. Hi et PRO Neg. Std, ainsi que CLASSIC CHROME.

Étape par étape

Nous avons mis en pratique ces conseils et réalisé quelques portraits dans une ancienne maison des années 30, typique de millions de foyers partout dans le pays. Nous avons sélectionné trois endroits et utilisé un FUJIFILM X-T3 avec les objectifs XF90mmF2 R LM WR, XF50mmF2 R WR et XF35mmF2 R WR.

1ère étape : le lieu

Le plus polyvalent des trois emplacements bénéficiait d’une fenêtre en haut d’un escalier. Il y avait beaucoup d’espace non éclairé à l’arrière pour un arrière-plan neutre d’une grande beauté. La fenêtre était assez basse, nous avons donc demandé à Emma de s’asseoir sur le sol ou de descendre de quelques marches.

2ème étape : réalisez des tests

Les premières images étaient superbes ! Souvent, vous devinez instantanément si un endroit fonctionnera bien pour le portrait. Si les résultats sont médiocres, changez de lieu. Nous avons utilisé l’objectif XF50mmF2 R WR à pleine ouverture pour  une vitesse d’obturation confortable de 1/250sec à 640 ISO. Ce réglage permettait de « flouter » l’arrière-plan.

3ème étape : le naturel

Pour réduire le rapport d’intensité de lumière entre les deux profils du visage d’Emma, nous lui avons demandé de s’éloigner un peu de la fenêtre. Nous avons utilisé un réflecteur pour déboucher son profil placé dans l’ombre. L’image finale est beaucoup plus douce et naturelle.

4ème étape : se déplacer !

Suite à cela, nous avons changé d’objectif pour le XF90mmF2 R LM WR (tandis qu’Emma changeait de tenue) et nous nous sommes rapprochés pour des prises de vue plus serrées. L’ouverture de F2 ou F2.8 associée à la mise au point automatique avec détection des yeux garantit le point sur l’œil plutôt que sur le nez.

5ème étape : faites la différence !

Nous avons aussi essayé plusieurs configurations. En tirant les rideaux (presque fermés, seule une faible lueur filtrait pour éclairer Emma), le résultat était beaucoup plus spectaculaire. Tout ceci montre à quel point il est possible, dans une maison ordinaire, de découvrir un endroit d’une grande polyvalence pour pratiquer la photographie.