This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

03.04.2020 Carl Hare

Photographier chez soi : il faut savoir se mouiller !

Carl Hare

Carl Hare est un photographe anglais indépendant basé dans le Hampshire, grand spécialiste des appareils Fujifilm. Il  a commencé en tant que photographe de mariage et d’événements. Il a depuis étendu ses compétences photographiques à d’autres styles. Carl adore partager sa passion pour la photographie. Depuis 2014, il donne des cours et anime des ateliers consacrés à différents genres photographiques. Il est tout aussi à l’aise en studio pour enseigner les techniques d’éclairage que pour photographier des paysages ou des animaux sauvages en plein hiver arctique. Carl a travaillé avec du matériel Nikon jusqu’à ce qu’il décide en 2012  de passer aux appareils et objectifs Fujifilm de la série X, puis au système GFX en 2017.

Carl Hare, spécialiste des produits FUJIFILM, nous explique comment rester créatif chez soi en photographiant de surprenantes images d’éclaboussures dans un verre d’eau.

Même si nous sommes confinés, la photo ne doit pas passer au second plan – loin de là ! Il existe de nombreuses manières de faire travailler son imagination et cette technique particulière, très amusante, laisse beaucoup de place à l’improvisation. En plus d’un appareil photo et d’un objectif, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Un trépied (une surface solide comme une pile de livres fera l’affaire)
  • Un bol ou un récipient en verre rempli d’eau
  • Un flash indépendant asservi externe à de l’appareil photo OU
  • Les lumières LED ou lampes de bureau
  • Des objets à faire tomber dans l’eau
  • Des gels colorés pour diversifier les jeux de lumière (facultatif)

FUJIFILM X-H1 + XF50-140mmF2.8 R LM OIS WR - F10, ISO 320, 1/250 sec

L’installation

Pour cette technique s’appuyant sur des projections d’eau, il est préférable de s’installer dans la cuisine ou dans un endroit présentant des surfaces suffisamment protégées. Un fond uni sera nécessaire – ou pourquoi pas un morceau de carton. Une option pourrait être de photographier dans une baignoire (à condition qu’elle soit blanche et en évitant de photographier la robinetterie !) agissant comme un grand réflecteur et simplifiant les problèmes de nettoyage. Sinon, essayez de placer un miroir sous la vitre servant de support pour profiter de plus de lumière.

Prise avec un FUJIFILM X-T30 + XF35mmF1.4 R - F1.4, ISO 400, 1/490 sec

Une fois la bonne place trouvée et le bol d’eau installé, assurez-vous que votre appareil est bien réglé :

1) Si vous utilisez une source de lumière continue comme des LED ou une lampe de bureau, vous allez devoir utiliser une vitesse d’obturation d’au moins 1/1000sec. Pour cela, le mieux sera sans doute de monter le réglage de la sensibilité ISO et s’assurer qu’une quantité suffisante de lumière atteigne le capteur. Utilisez pour commencer un mode d’exposition manuel et choisissez 1/1000sec, F8 et ISO 800. Si l’ambiance est trop sombre, choisissez une ouverture plus importante (F5.6, F4) ou augmentez la sensibilité ISO à 1600 ou 3200. Vous devrez peut-être aussi modifier le réglage de la balance des blancs pour qu’elle corresponde à la source de lumière ou enregistrer vos photos en format RAW pour développer vos images ensuite sur l’ordinateur.

2) Si, comme moi, vous photographiez au flash, choisissez la vitesse de synchronisation maximale de votre appareil et utiliser l’obturateur mécanique car le flash ne se déclenchera pas si l’obturateur électronique est sélectionné. Voici un guide de vitesse de synchronisation sur quelques modèles fréquemment utilisés :

X-T4, X-T3, X-Pro3 = 1/250sec
X-T30, X-T200 = 1/180sec
Système GFX = 1/125sec
Associé à la vitesse d’obturation sélectionnée, utilisez le mode d’exposition manuelle et, comme point de départ, une ouverture de F8 pour 200 ISO.

Quelle que soit la source lumineuse utilisée, vous devez également faire appel à la mise au point manuelle et au mode rafale afin de saisir une séquence d’images pour chaque projection d’eau. Utilisez une paille colorée ou un manche de cuillère à café à l’endroit où vous allez plonger l’objet pour faire la mise au point en amont avec précision. Sur les appareils photo de la série X et GFX, appuyez sur la molette de commande arrière pour zoomer sur votre zone de mise au point. Ce sera d’une grande aide pour réaliser une mise au point manuelle précise.

Et maintenant, déclenchez !

Vous voici maintenant arrivé au moment le plus amusant. Pour commencer, placez vos sources de lumière de chaque côté du sujet. Vous pouvez commencer par essayer de saisir les éclaboussures, auquel cas vous devez vous focaliser sur la surface de l’eau. Si vous faites tomber des objets dans l’eau, il est préférable de photographier à travers les parois du bol ou du verre et de déclencher lorsqu’ils disparaissent sous la surface.

Essayez de déplacer les sources de lumière et regardez comment cela modifie l’image finale. Jouez également sur les différentes formes et couleurs de la verrerie. En effet, chacune d’elles crée un motif unique d’éclaboussures et de couleurs.

FUJIFILM X-T30 + XF35mmF1.4 R - F1.4, ISO 400, 1/750 sec

L’instant est essentiel. La plupart des gens prendront la photo juste avant que le sujet ne touche l’eau mais, par expérience, il faut mieux attendre une fraction de seconde de plus. La pratique vous permettra d’arriver au résultat parfait ! Il est peut-être plus facile d’utiliser un déclencheur à distance ou d’utiliser l’application gratuite FUJIFILM Camera Remote.

Pour faire une mise au point plus précise, j’utilise une paille colorée ou un manche de cuillère placé à l’endroit où la goutte va tomber dans le récipient pour affiner la mise au point. Sur les appareils photo des séries X et GFX, appuyez et faites tourner la molette de commande arrière pour zoomer sur votre zone de mise au point.

FUJIFILM X-T30 + XF35mmF1.4 R - F1.4, ISO 400, 1/750 sec

FUJIFILM X-T30 + XF35mmF1.4 R - F1.4, ISO 400, 1/460 sec

Quel objet allez-vous faire tomber dans le récipient ? Les fraises et les petits fruits fonctionnent bien, tout comme les objets aux couleurs vives. Pourquoi ne pas faire preuve de créativité et essayer avec de petits jouets ou des pièces de Lego ? Bien sûr, il n’y a pas de règle imposant d’utiliser exclusivement de l’eau. Vous pouvez utiliser du lait ou des huiles et jouer avec des colorants alimentaires pour trouver un effet différent. Le plus important est d’expérimenter, de s’entraîner et de s’amuser !

Faites-nous découvrir ce que vous avez réalisé ! Restez chez vous et photographiez à la maison, puis partagez vos images sur les médias sociaux avec le hashtag #FujifilmFromHome et #onnelaissepaslaphotodansuncoin

Bonne chance !