15.04.2021 Stefan Finger

LENS STORIES : Stefan Finger x XF18mmF1.4 R LM WR

Stefan Finger

Stefan Finger est un photographe allemand né en 1983. Il est basé à Düsseldorf et à Hanovre. 
Après sa licence en politique, médias et sociologie, Finger a obtenu un master en communication politique à l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf. Pour ce diplôme, il a rédigé un mémoire de maîtrise sur l’effet de la photographie. Pendant ses études, il a travaillé en tant que photographe et rédacteur indépendant pour plusieurs journaux et également pour l’agence de presse epd. En 2011, il a commencé à étudier le photojournalisme et la photographie documentaire à l’Université des Sciences Appliquées de Hanovre. Pendant ses études, il a effectué un stage au Frankfurter Allgemeine Zeitung.
Finger travaille sur des projets à long terme dans le monde entier, en se concentrant sur des sujets sociétaux significatifs. Il a déjà été nominé pour le prix CNN du journaliste de l’année et le Mediaprice de la “Kindernothilfe” avec un reportage sur les personnes qui vivent dans une décharge aux Philippines.
Avec l’histoire “Wanna Have Love ?! – Conséquences du tourisme sexuel” (le premier projet à long terme qu’Insa Hagemann et Stefan Finger ont réalisé en équipe), Hagemann et Finger ont remporté le très prestigieux prix de la photo de l’année de l’UNICEF en 2014, le Schömbeger Fotoherbst et ont été présélectionnés pour le prix Alfred Fried. Stefan Finger est représenté par l’agence photo laif.

FUJINON XF18mmF1.4 R LM WR - un véritable changement de donne

Stefan Finger, X-Photographer FUJIFILM, a testé le nouveau FUJINON XF18mmF1.4 R LM WR ; il est particulièrement impressionné par la précision de son autofocus.

Le FUJINON XF18mmF2 est l'un des premiers objectifs que j'ai acheté pour mon appareil FUJIFILM. Il est petit, léger et, surtout, possède une belle longueur focale qui se rapproche du 28 mm de l'époque de la photographie argentique. Ces dernières années, cependant, l'objectif n'a que rarement fait partie de mon sac : je m'étais trop habitué à l'ouverture F1.4 et à tous les avantages qu'elle offre sur mes autres objectifs. Car j'aime travailler avec la lumière disponible, même dans des conditions d'éclairage difficiles. Il est également important pour moi, en tant que photographe, de guider les yeux du spectateur vers les points de l'image sur lesquels il doit se concentrer en utilisant une petite zone de netteté.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

Pour moi, le FUJINON XF18mmF1.4 R LM WR (équivalent 27 mm en format 35mm) change complètement la donne. D'une part, l'autofocus et la qualité d'image de cet objectif sont exceptionnels. D'autre part, il me ramène à une longueur focale que j'apprécie beaucoup. Souvent, mon FUJINON XF16mmF1.4 (équivalent 24 mm en format 35mm) était trop grand-angle pour moi. Cependant, le FUJINON XF23mmF1.4 (équivalent 35 mm en format 35 mm) n'offrait pas un angle assez large. Le XF18mmF1.4 comble parfaitement cette lacune.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

J'ai testé l'objectif de manière intensive : lors de séances de portraits pour des journaux, lors de reportages dans la région de la Ruhr, lors de sorties en famille avec nos deux enfants et lors d'un reportage sur le dernier pêcheur d'anguilles sur le Rhin. L'autofocus n'a pas manqué une seule photo tout au long de mes tests. Ce faisant, j'ai confié à mon FUJIFILM X-Pro3 une tâche difficile avec le XF18mmF1.4 : contre-jour tôt le matin alors que le pêcheur de 84 ans tirait le canot à terre. Obscurité presque totale de la nuit pour capturer le ciel étoilé au-dessus du bateau du pêcheur. J'ai parfois fait la mise au point sur un objet très éloigné, parfois sur un objet très proche.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

Une seule fois j'ai dû passer en mise au point manuelle : lorsque j'ai voulu prendre une photo à travers une vitre plutôt sale. Ici, bien sûr, les objectifs ne peuvent généralement pas savoir si je veux un reflet net dans la fenêtre, ou bien mon protagoniste debout dans la pièce derrière elle. En faisant la mise au point manuelle nécessaire, j'ai remarqué une autre amélioration offerte par cet objectif : la mise au point manuelle est beaucoup plus douce à utiliser. Cela la rend beaucoup plus amusante et procure un résultat optimal et, surtout, extrêmement net, meilleur et plus rapide.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

En tant que photojournaliste, je dois pouvoir compter sur mon équipement photo. Je n'achète pas d'appareils ou d'objectifs juste pour le spectacle. Ils doivent pouvoir résister aux chocs, fonctionner par mauvais temps et même être posés dans la boue de temps en temps. Le nouveau XF18mmF1.4 est également un objectif "WR", c'est-à-dire un objectif étanche aux projections d'eau et à la poussière. Lorsque le pêcheur a sorti le filet de l'eau, l'appareil photo et l'objectif ont été éclaboussés. Cela n'a aucunement affecté l'objectif.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

J'ai également été surpris de voir à quel point la distance de mise au point la plus proche est courte, car elle est très minime. FUJIFILM indique qu’elle est de 20 centimètres. Dans mon test, cependant, j'ai souvent pu m'approcher jusqu'à 12 centimètres du sujet pour sa mise au point.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

De plus, le XF18mmF1.4 s'intègre parfaitement à la gamme d'objectifs FUJIFILM : il est petit, léger, il a une mise au point très silencieuse et il est superbement fini. J'ai toujours été un fan des objectifs FUJINON car la qualité d’image offre de très bonnes performances, et ils sont très bien conçus. Mais le FUJINON XF18mmF1.4 R LM WR établit une nouvelle référence pour moi. Je suis curieux de voir ce que nous réserve l'avenir.

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR

X-Pro3 & XF18mmF1.4 R LM WR