This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

26.12.2018 Julien Apruzzese

FUJIFILM & Capture One PRO / Calques

Julien Apruzzese

Passionné d’art et de science, photographe et retoucheur, je me vois comme un créateur d’image. A l’instar du peintre, le rendu réaliste ne me plaît guère, je lui préfère une esthétique picturale, basée sur une interprétation du réel.

Depuis 2013, je dirige un studio de photographie et de retouche dédié à la création d’image de marque. Concept, lumière et post-production, c’est un service complet répondant aux besoins des différents pôles de communication.

Ambassadeur des marques Fujifilm et Profoto, formateur expert des logiciels Capture One Pro et Photoshop, je développe aujourd’hui un studio de recherche et développement spécialisé dans les outils de post-production.

Les calques.

Capture One Pro 12 propose un système de calques puissant, jusqu’à 16 par image, avec des fonctionnalités bien conçues. Si unique qu’aujourd’hui ma post-production se fait à 80% dans Capture One Pro (travail des couleurs et tonalités) et 20% dans Photoshop (travail du pixel et Dodge & Burn).

Nous pouvons dessiner un masque, nous pouvons créer un masque de dégradé dynamique linéaire et radial, un masque de Plage Luma dynamique et un masque de plage de couleurs, comme nous pouvons le voir sur l’image de couverture ci-dessus. Et chacun de ces masques peut être contrôlé par un curseur d’opacité.

  •  

  •  

  •  

Le masque de plage de couleurs.

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, l’Editeur de Couleurs et la Courbe sont mes outils préférés et, avec les calques, nous pouvons aller encore plus loin. Tout d’abord, jusqu’à 16 Editeurs de Couleurs et Courbe (ou tout autre outil) peuvent être créés pour chaque image. Mais il y a plus. Nous pouvons créer un masque à partir d’une plage de couleurs sélectionnée avec l’éditeur de couleurs. Dans quel but ? Nous savons que, dans l’Editeur de Couleurs, nous ne pouvons travailler que sur la teinte, la saturation et la luminosité (ce qui est déjà beaucoup). Mais que se passe-t-il si nous souhaitons travailler sur le contraste ou la clarté par exemple ?

Comme sur les images ci-dessus, je souhaitais isoler les teintes vertes et magenta afin d’appliquer une courbe Luma. Dans l’outil Calques, j’ai sélectionné le fond et j’ai donc isolé la plage de couleurs souhaitée avec l’outil Éditeur de Couleurs. Pour être précis, j’ai coché l’option «Afficher Gamme de Couleurs Sélectionnée». Ensuite, j’ai cliqué sur le bouton du menu Action (icône …) pour choisir l’option «Création d’un Calque avec Masque à partir de la sélection». Un nouveau calque a été automatiquement créé avec un masque basé sur la sélection de la plage de couleurs.

Une fois le masque créé, nous pouvons le modifier. Alt+M nous permet de voir le masque en niveaux de gris, B permet au pinceau de peindre en blanc et E en noir.

  •  

  •  

  •  

Le masque dynamique Plage Luma.

Capture One Pro 12 introduit un nouveau masque dynamique Plage Luma, brillant pour trois raisons principales. Tout d’abord parce que ce n’est pas exactement un masque lui-même, c’est un affinage supplémentaire de n’importe quel masque, dessiné ou dégradé. Ensuite parce qu’il est dynamique et non destructif. Enfin, en raison des curseurs de rayon et de sensibilité.

La Plage Luma est une option pour n’importe quel masque. Comme nous pouvons le voir ci-dessus, sur l’image de gauche, nous avons un masque de plage de couleurs des teintes vertes, vu en niveaux de gris. Sur la droite, nous demandons à Capture One Pro 12 d’isoler une plage de luminosité, ici les ombres, à l’intérieur de ce masque de plage de couleurs. C’est un masque par-dessus un masque.

Nous avons maintenant deux façons de contrôler ce qui doit être affecté dans l’image, le masque lui-même et sa plage de luminosité. De plus, la Plage Luma est non destructive. Nous pouvons l’ajuster à tout moment. Et si nous peignons en blanc de nouvelles zones, la Plage Luma sera mise à jour.

Et comme cette fonctionnalité est dynamique, cela signifie que nous pouvons copier le masque sur d’autres images et la Plage Luma sera mise à jour. Prenez en compte le fait que nous avons toujours un retour visuel et nous comprenons la puissance de cette nouvelle fonctionnalité.

Parfois, le masque Plage Luma peut être un peu dur. Nous pouvons affiner le masque grâce aux curseurs Rayon et Sensibilité. Les deux fonctionnent connectés. Le rayon est une option de flou, la sensibilité permet de laisser passer les hautes fréquences au travers de ce flou. Je travaille donc ici de deux manières, en fonction de l’image. Soit je règle la sensibilité à 0 et je joue avec Rayon autour de 0,5 ou 2, comme sur le masque du milieu sur l’image ci-dessus. Soit je règle la sensibilité à 50 et je joue avec Rayon autour de 2 ou 4, comme sur le masque de droite.

La puissance de ces réglages est qu’ils sont également non destructifs.

Avec les nouvelles simulations de film Fujifilm, le masque Plage Luma est la mise à jour la plus importante présente dans Capture One Pro 12.

Téléchargez Capture One 12

Téléchargement