This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

26.07.2019

Tous ensemble : l’art de la photo de groupe

La photo de groupe est un excellent moyen de se souvenir des personnes, des lieux et des instants précieux, mais elle est souvent difficile à réaliser. Voici quelques conseils pour que les vôtres restent les meilleures de l’album de famille.

La photo de groupe crée un attachement émotionnel intense. Une photo d’amis – ou de famille toutes générations confondues – rapidement rassemblés sur la plage durant une fête estivale, se retrouve souvent exposée dans un cadre sur votre bureau ou via un « magnet » sur le réfrigérateur. Il n’y a pas de mal à aimer une photo rassemblant (presque) tous vos plus chers amis !

En fait, le pouvoir de la photo de groupe est tel que même les plus mauvaises gardent une place dans nos cœurs. L’horizon peut être incliné, l’image surexposée et deux personnes avoir les yeux fermés, mais c’est toujours la photo la plus regardée sur la cheminée familiale en raison de sa valeur sentimentale. Alors, imaginez la puissance d’une photo de groupe parfaitement réalisée selon les règles du genre !

Il y a quelques contraintes à respecter pour une photo de groupe et quelques techniques pour la faire passer de bonne à sublime. Examinons-les de plus près.

Choisissez le lieu avec soin

Comme pour le portrait, vous obtiendrez les meilleurs résultats à l’ombre ou à la lumière chaude du soleil couchant. Sous un soleil intense et radieux, vos sujets peuvent plisser les yeux et avoir des ombres portées sur le visage. Par temps couvert, la lumière douce sera votre meilleure alliée, sinon, essayez de trouver un endroit à l’ombre.

Même s’il est agréable d’intégrer le lieu de la prise de vue dans l’image pour s’en rappeler ensuite, ne choisissez pas un arrière-plan trop détaillé. Cela détournerait l’attention du spectateur.

S’il y a un endroit sur lequel s’asseoir, il convient de l’utiliser. Comme nous le verrons, cela aide à briser les compositions rectilignes ennuyeuses et donne la possibilité à certains de se reposer pendant votre installation.

La pose et la position

La plus grosse erreur en photo de groupe serait de positionner les gens en ligne droite. Cela peut à la rigueur fonctionner pour la photo d’une équipe sportive, mais il y a mieux à faire pour un portrait de groupe un peu créatif.

Essayez de varier la hauteur de vos sujets en demandant à certaines personnes de s’asseoir et à d’autres de se lever. Au besoin, apportez avec vous quelques chaises de camping et n’ayez pas peur de demander à certains de s’asseoir par terre. Cela peut sembler évident, mais n’hésitez pas à profiter des différences de taille entre les gens. A l’arrière, les plus grands pourront voir par-dessus la tête des plus petits.

Faites attention à la position de la ligne d’horizon dans votre image. Pensez à régler la hauteur de l’appareil de manière à ce que l’horizon ne traverse pas la tête de vos sujets. Ainsi vous pouvez prendre la photo en contre-plongée – et avoir les têtes dans le ciel – ou, si vous disposez d’un endroit en surplomb, en plongée. Vous pouvez également changer de lieu pour que l’horizon ne soit plus visible.

Communication

Sans être autoritaire, il est important d’être clair et sûr de soi lorsque vous dirigez le groupe. Par ailleurs, si vous inspirez la joie, vos sujets auront l’air heureux. D’autre part, pour être certain de voir clairement tous les visages, demandez à chacun de regarder l’appareil – car, « si vous ne pouvez pas le voir, il ne vous voit pas non plus ».

Les jeunes enfants peuvent être turbulents. Demandez aux adultes de les porter ou de leur tenir la main. Pour gagner la confiance des plus jeunes, promettez-leur de faire des images plus drôles avec eux ultérieurement. Essayez d’être suffisamment rapide une fois le groupe installé pour ne pas ennuyer les participants.

Faire partie du groupe

L’utilisation d’un retardateur de 10 secondes – suivi d’un sprint – permet en général à l’opérateur de rentrer dans une photo de groupe. Si cette solution vous satisfait, réglez votre appareil photo de la Série X sur un mode rafale. L’appareil enregistrera une série d’images permettant d’avoir au moins une fois chaque participant avec les yeux ouverts.

Mais la meilleure façon d’être présent dans la photo est peut-être d’utiliser l’application « FUJIFILM Camera Remote » sur votre smartphone ou votre tablette. Vous verrez à l’écran ce que l’appareil voit et vous pourrez déclencher au bon moment. Lancez tous ensemble le compte à rebours et prenez plusieurs images en rafale.

Les réglages de l’appareil

La prise de vue en rafale est un bon moyen d’avoir au moins une image sur laquelle chacun a les yeux ouverts sans être distrait. Vous pouvez ensuite associer – en post-production sur votre ordinateur – des éléments de plusieurs photos pour obtenir une image parfaite.

Pour le choix de l’objectif, le XF23mm ou le XF35mm – des focales ” standard “, naturelles – feront l’affaire. Un objectif trop grand-angle fait apparaître de manière bizarre les personnes proches des bords du cadre ; un objectif de longue focale impose trop de distance entre vous et le groupe, la communication devient alors difficile.

La profondeur de champ est un facteur à maîtriser pour ce type de portrait. Il faut une ouverture suffisante pour estomper légèrement l’arrière-plan et permettre au sujet de s’en détacher, sans pour autant que l’arrière-plan soit méconnaissable ou que les personnes à l’avant et à l’arrière du groupe commencent à être floues. Une ouverture d’environ F5.6 devrait être un bon point de départ. Utilisez la priorité à l’ouverture et laissez les automatismes de l’appareil gérer les éventuels changements de lumière.