This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

Jean-Michel Lenoir (France)

Sa passion pour la nature a mené Jean-Michel Lenoir dès son plus jeune âge à la photographie comme un moyen de capturer ces moments magiques de la nature et de la faune. Contemplatif de nature, il ne recherche pas l’image descriptive, mais plutôt ce qui relève du suggestif.
Toujours en quête de lumières d’exception et d’ambiances oniriques, sa sensibilité se traduit par des images épurées, alliant force et émotion, combinant les mondes réels et imaginaires, le dramatisme et la douceur. Dans cet esprit, en 2013, il publie son premier ouvrage intitulé “Les âmes sylvestres” (« The silvan souls »), une approche personnelle des arbres et des forêts.
Ses images sont diffusées par l’agence NATURAGENCY et récompensées par les plus grands concours photographiques, notamment le prestigieux “Wildlife photographer of the year” et “European wildlife photographer GDT”, et régulièrement publiées dans le magazine Géo.
Alliant sa passion de l’image et des grands espaces, il conçoit et accompagne des voyages photographiques pour Photographes du monde depuis 5 ans. Du nord de l’Europe (Ecosse, Norvège, Finlande) jusqu’en Amérique du Sud (Chili et Bolivie), son univers photographique le mène dans des paysages somptueux d’où il tire sa principale source d’inspiration.

Témoignage

La photographie de voyage et de paysage nécessite à la fois un équipement léger et efficace. Soit un appareil photo doté d’un capteur haute résolution et dynamique (plus de 20M pixels), ainsi que des objectifs haute qualité, pour une restitution précise des détails. De telles caractéristiques que je ne pouvais pas imaginer répondre à mes besoins avant de tester un X-T2.
L’expérience m’a souvent démontré que je n’étais pas aussi créatif que lorsque j’utilisais un équipement compact. Un petit sac étanche contenant un boîtier, deux optiques (10-24 et 16-55mm) et mes filtres me permet plus de mobilité qu’avec mon appareil et mes objectifs, et donc une plus grande focalisation sur mon sujet. Libéré de ces restrictions, je retrouve ma liberté de mouvement.
La prise en mains aisée et infaillible m’a séduit, autant que l’accès intuitif à des fonctions spécifiques et aux paramètres personnalisés. Avoir la sensation d’actionner un vrai bouton et trouver les bons boutons au bon endroit m’ont donné une efficacité incroyable et une expérience globale d’une grande simplicité. Ce que j’apprécie tout particulièrement avec les appareils photo Fujifilm, c’est l’intime sentiment que cet équipement a été pensé et conçu pour les photographes, en éliminant les options inutiles. En un mot, tout est clair, logique et optimisé pour la prise de vue.
En ce qui concerne la finition des images, je peux obtenir une dynamique plus pratique pour mes besoins, avec des contrastes tels que les couleurs (mode PROVIA) ; je gagne ainsi un temps précieux pour plus d’expérience sur le terrain. En effet, j’essaie de passer le moins de temps possible sur le traitement de mes photos. Les profils de film que j’ai utilisés avec les appareils argentiques me permettent de me rapprocher de mes intentions initiales. C’est un atout majeur.

Matériel