This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

08.06.2019 Javier Abad

PRECIOUS : Javier Abad x GF50mmF3.5 R LM WR

Javier Abad

Javier Abad est né à Mieres, dans les Asturies, en 1975. Il s’est intéressé à la photographie juste avant de commencer un diplôme de chimie.

Pendant 10 ans, il a travaillé en tant que photographe indépendant pour des publications nationales telles que Surfer Rule, Solo Snowboard et Snow Planet, ainsi que pour des publications internationales telles que Skiing et Playboard. Il a également exercé pour des marques comme Nike ACG, Quiksilver et Nitro Snowboards.

De plus, il a remporté des concours de photographie d’action, telles que le Malamute Challenge de Salomon Snowboards. Petit à petit, il a équilibré son travail sur le terrain avec sa fonction d’éditeur pour le magazine Spotmag.

Bientôt, il a publié deux livres, avec ses collègues contributeurs au forum « Cazadores de Luz : Las mejores fotografías de los grandes fotógrafos españoles » National Geographic/RBA 2008), avec une préface de Steve McCurry et « Cazadores de Luz : Secretos y Técnicas » (Alameda Editorial, 2010).

En 2011, il a créé le studio de photographie de mariage f2 et, peu de temps après, il a remporté la deuxième place pour les nouveaux photographes du prix BodaF Europe 2013. Il a également été inscrit sur la liste des 180 meilleurs photographes de mariage au monde, selon Delicius Presets.

Au cours des années suivantes, il a été considéré comme l’un des 10 meilleurs photographes de mariage espagnols par Unionwep.

Il a enseigné lors d’ateliers internationaux de photographie de mariage, tels que “Wolves Workshop” et a participé à plusieurs reprises à des présentations dans des conférences comme BodaF Europe. Ses photographies de mariage ont aussi été publiées dans des magazines et des blogs du monde entier, comme Green Wedding Shoes et Junebug Weddings.

Il répartit actuellement son travail entre le studio f2 et un nouveau projet d’atelier de photographie d’aventure appelé Proyecto Nature.

BTS- Hans & Marianne

Matériels : X-T3 + 23mm - 35mm - 56mm

Je vais commencer par avouer que ce projet était un cadeau formidable : mieux connaître Hans et Marianne, pouvoir travailler aux côtés d’un très bon ami, le photographe Javier Abad, pour raconter cette belle histoire et, bien sûr, essayer le FUJI X-T3, un appareil photo dont je suis tombé amoureux dès que je l’ai vu.

Je dois dire que j’ai toujours été fan d’une autre marque (que je ne nommerai pas) et que, malgré la beauté du X-T3, j’étais réticent au changement. J’avais l’habitude d’utiliser le même appareil photo depuis longtemps, et travailler entièrement avec un nouveau prend généralement du temps. Mais là, ça s’est avéré plus simple que prévu. Bien qu’il soit très différent de l’appareil photo auquel j’étais habitué, je l’ai maîtrisé facilement.

Le corps étonnamment léger, d’une indéniable beauté, vous permet d’apporter toutes les modifications que vous souhaitez, et j’en ai donc pris un bon contrôle en une seule journée. La seconde remarque que je voudrais formuler concerne la qualité de l’image. Les résultats 4K et Full HD ont été impressionnants. J’étais très content du résultat.

J’aime les choses simples, faciles à manipuler… ainsi que tout ce qui passe inaperçu. En général, je photographie à la main et je n’aime pas les équipements encombrants parce que mon style est plutôt organique. J’apprécie ma liberté de mouvement et d’action sans monopode ou autre stabilisateur. Et c’était un autre sujet qui me préoccupait. Mais j’ai été agréablement surpris de découvrir que je pouvais l’utiliser sans changer mon style de travail. Le menu est un peu compliqué pour moi, mais j’imagine que c’est une question de temps et que, plus je l’utiliserai, plus ce sera facile.

Je n’ai qu’une critique à l’égard de cet appareil photo. Le bouton d’enregistrement devrait pouvoir être personnalisé pour des raisons d’ergonomie et de stabilisation. Vous devriez être en mesure de photographier et d’arrêter avec votre pouce (à l’arrière).

En dehors de cela, le X-T3 était génial pour le tournage vidéo. Si vous êtes comme moi et que vous aimez vous déplacer librement, il est idéal. Evidemment, il manque le « full frame » et le « blur » que tout le monde recherche mais, honnêtement, sa qualité de l’image, son poids, son design et son look méritent d’être mieux connus.

J’ai adoré la simulation de film ETERNA et pouvoir tourner en 4K à 50 images/seconde est la meilleure chose qui me soit arrivée depuis longtemps. Honnêtement, je ne m’attendais pas à être autant surpris, mais j’ai vraiment été convaincu.

En ce qui concerne les objectifs, la première chose qui m’a surpris est leur taille et leur poids. C’est extraordinaire le peu de place qu’ils occupent dans mon sac. J’ai vraiment aimé la netteté et la polyvalence de l’objectif 23mm, et j’ai adoré le flare du 35mm.

Essayer le X-T3 était merveilleux. Mes félicitations à Fujifilm… oui, je le répète… cet appareil photo est aussi beau que fonctionnel.

CATEGORIES

Produits en vedette dans l'histoire