This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

04.12.2020

Le FUJIFILM X-T4 : Un appareil photo fait pour les vidéographes de mariage

Immortaliser des instants fugaces : iso800 excelle en la matière. Le regard furtif que le marié lance à la mariée durant la cérémonie, le petit neveu qui dépouille le buffet des desserts, les parents qui se lancent dans une danse endiablée sur une chanson de Barry White : rien ne nous échappe. Nous aimons ces « instantanés » et nous, les photographes de mariage, les pourchassons. Mais nous savons également que ces « instantanés » n’illustrent que la moitié de la journée. Ils sont parfaits pour examiner ensuite la photo en détail, mais seule une vidéo du mariage peut traduire l’ambiance du mariage.

Quand nous nous sommes lancés voici dix ans dans les reportages photographiques de mariage, notre force résidait dans le fait que deux photographes assistaient au mariage afin de tout photographier sous différents angles. Nous recherchions alors la manière de tirer un profit maximal de l’idée de « deux photographes à un mariage ». De nombreux appareils photo professionnels étaient alors équipés d’une fonction vidéo et tout le monde s’accordait à dire que l’avenir appartenait aux photographes pouvant également proposer un service vidéo.

Cela exigeait toutefois des adaptations importantes. La vidéographie induit une approche totalement différente, plus diégétique ; une vision globale de la journée, résumée et synthétisée dans un montage limité dans le temps. Cette situation peut être comparée à un puzzle dont le résultat est inconnu. Croyez-nous quand nous vous disons que nous tremblons toujours quand nous commençons un reportage vidéo d’un mariage.

Au cours de ces dix dernières années, nous avons accumulé une riche expérience en notre qualité de vidéographe. Au fil des années, nous avons testé de nombreux formats différents : des images d’ambiance chronologiques, alternant avec des photos jusqu’à ce que nous proposons aujourd’hui : une « histoire » cinématographique de la journée, non chronologique et montée sous la forme d’un court-métrage. Nous la considérons comme une bande-annonce du mariage, que vous souhaiterez revoir à l’infini.

Bien que nous proposions cette version de nos vidéos de mariage depuis cinq ans, cela demeure un défi, car, outre la vidéo, nous prenons également des photos de la journée du mariage. Par le passé, nous utilisions deux appareils photo différents pour ce faire – un premier dédié à la photographie et un second adapté à la vidéo, non pas car nous aimions procéder de la sorte, mais car nous ne pouvions faire autrement à l’époque. Nous ne devons certainement pas préciser que cette répartition générait un stress supplémentaire durant une journée de mariage animée. La commercialisation de l’appareil photo X-H1, le premier appareil photo centré sur la vidéo de FUJIFILM, nous a permis de travailler avec un appareil photo proposant toutes les fonctionnalités dans les deux domaines : cet appareil photo nous permettait enfin de prendre des photos et de filmer des vidéos.


Toutefois le X-H1 avait les défauts de ses qualités : une faible capacité de batterie, une fonctionnalité 4K limitée et, surtout, une « vitesse de commutation » lente entre la photo et la vidéo. Cela peut sembler trivial et être un point de détail, mais chaque modification d’un réglage sur le X-H1 avait un impact sur la fonction tant de photographie que de vidéographie, ce qui induisait un retard important dans notre manière de travailler. Souvent, de nombreux réglages du diaphragme, du temps d’obturation et des valeurs iso sont nécessaires pour prendre des photos et filmer des vidéos. De même, nous devions fréquemment modifier tous les réglages quand nous passions rapidement du mode photo au mode vidéo.

Grâce à l’X-T4, nous disposons enfin de notre appareil photo rêvé : un appareil qui regroupe toutes les fonctions que nous utilisons dans nos prises d’images et, surtout, un appareil que nous utilisons avec plaisir. La force de cet appareil photo réside dans le fait qu’il repousse les limites, qu’il est fiable et nous permet de saisir les images que nous imaginions, et ce, de manière créative.

Dès lors, nous nous devions de tester la conception du nouveau X-T4 par FUJIFILM avec les yeux de professionnels actifs dans les domaines tant de la photographie que de la vidéographie. La convivialité réside dans les grandes, mais également dans les petites choses. Alors que le X-H1 était un superbe appareil photo qui pouvait également filmer, le X-T4 contient réellement deux appareils photo totalement indépendants dans un seul logement. Vous passez de la photo à la vidéo en un seul mouvement du commutateur spécifique. De plus, les réglages peuvent être exécutés indépendamment dans les deux modes. Des adaptations rapides du temps d’obturation ou de la mise au point automatique ne sont donc pas nécessaires. L’appareil photo enregistre tous vos réglages, ce qui vous permet de générer les deux types d’images sans le moindre problème.

Naturellement, une commutation rapide entre la vidéo et la photo est uniquement possible si l’appareil photo ne doit pas être fixé à un trépied. Le X-H1 affichait déjà de bonnes performances en termes de stabilisation, mais le X-T4 le surpasse littéralement : options plus nombreuses, meilleurs résultats et durée de prestation prolongée. Cette dernière est rendue possible grâce à une nouvelle batterie solide et résistante. Nous avons déjà pu le tester lors d’un mariage. Après avoir filmé les deux heures de cérémonie sans interruption, avec la stabilisation activée, nous n’avions pas encore épuisé notre première batterie. Si on y ajoute diverses mises à jour intéressantes qui feront baver d’envie les passionnés (LUT-previews de vos fichiers F-Log, 4K60p, 1080 240p, réglages pratiques du rayon en diagonale et peaking, film en format h265 en 10bit…), le X-T4 est un incontournable pour la vidéo.

Grâce à l’X-T4, nous disposons enfin de notre appareil photo rêvé : un appareil qui regroupe toutes les fonctions que nous utilisons dans nos prises d’images et, surtout, un appareil que nous utilisons avec plaisir. La force de cet appareil photo réside dans le fait qu’il repousse les limites, qu’il est fiable et nous permet de saisir les images que nous imaginions, et ce, de manière créative.