Pierre Anthony Allard

France
Profile

Ame et directeur artistique du studio Harcourt de 1993 à 2007, il a fait renaître de ses cendres ce lieu mythique. Aujourd’hui photographe indépendant, il est sollicité dans le monde entier pour mettre en pratique sa science de la lumière dans un style très cinématographique.

A la fois photographe mondain et des rues. Il réalise des commandes, pour Cartier notamment ou L’Oréal. On lui demande parfois des portraits très classiques, en noir et blanc. Il fut récemment invité à Cannes pour photographier un mariage russe, de très bon goût, dans une propriété sublime sur les hauteurs de Cannes. Quand il fait des séries de portraits, il prend aussi des photos du lieu et essaie de raconter une histoire, en en faisant parfois des livres. Jamais très loin du cinéma, le livre de photos devient pour lui un « story board ».

Comment

Pourquoi j’utilise le X-PRO1 ?

D'abord parce qu’il est joli, il va bien avec ma garde-robe, il est élégant, il a ce coté « vintage » quand on n’a pas les moyens de s'offrir un Leica ! Il est très précis. Il est peu encombrant et léger, il est très solide ! Il ne fait aucun bruit lors du déclenchement. Il ne fait pas peur au gens que vous photographiez, vous n'êtes pas un photographe « prédateur ». Il est très discret. Ces optiques sont vraiment des outils de luxe. Il vous permet d’oublier que c'est un boitier numérique. Bref, il est parfait et bourré de charme !

© FUJIFILM Corporation