Olivier Grunewald

France
Profile

Après une formation en photographie publicitaire à Paris, Olivier Grunewald revient à ses premières sources d’inspiration, la montagne, la nature, les grands espaces. En 1986, il accroche son studio de prise de vue dans les falaises et suit, au bout d’une corde, les grimpeurs de haut niveau. Il entreprend ensuite un travail à la chambre photographique sur les paysages de l’Ouest américain et d’Australie. Depuis, il parcourt le monde avec sa compagne Bernadette Gilbertas et réalise avec elle des reportages sur la nature, la faune sauvage et les phénomènes naturels, volcans, aurores boréales. Publiés en France et à l'étranger, ils valent au photographe d’être nominé quatre fois par le World Press Photo. Par une quête patiente d’éclairages exceptionnels, magiques ou fugaces qui magnifient les paysages, Olivier exacerbe le côté sauvage et primitif de la nature. La photographie est pour lui autant un but qu’un prétexte pour s’immerger dans le monde des premiers jours de la Création.

Comment

 J’utilise 2 boîtiers X-T1 et les objectifs XF10-24, XF16-55 (mon favori), le XF14 pour paysage et archi, et le XF50-140 pour les sujets éloignés et les matières. Travaillant très souvent sur des terrains volcaniques, et étant très chargé par le matériel nécessaire pour rester plusieurs jours sur des zones isolées, le matériel FUJI de part sa qualité et son poids me permet d’emporter une large gamme d’objectifs pour aborder ces situations sur lesquelles il faut souvent une grande réactivité. »

Volcan Nyiragongo

Les photographies de cette série ont été réalisées pendant une mission de deux semaines en juin dernier dans le volcan Nyiragongo en République Démocratique du Congo. 

Une équipe de passionnés de volcans et des volcanologues sont descendus pour installer leur campement, au cœur du cratère, pendant une semaine. Cette équipe travaille depuis 2003 à la surveillance et à l’étude de ce volcan, en lien avec l’Observatoire Volcanologique de la ville de Goma et l’UNOPS, l’antenne des Nations Unies pour les risques naturels dans cette région d’Afrique. C’est le récit des nombreuses missions, dans des conditions souvent difficiles et acrobatiques, que va raconter Olivier Grunewald, dans son film «  Nyiragongo, Voyages au centre de la Terre ». Etant très limité par le poids, Olivier a utilisé un boîtier X-T1 et seulement deux objectifs, le XF10-24 et le XF18-135 lors de cette expédition.

© FUJIFILM Corporation